Ce n'est pas toi, c'est ton système nerveux !

Ce n'est pas toi, c'est ton système nerveux !

Notre système nerveux, le chef d'orchestre de notre corps, joue un rôle central dans la manière dont nous percevons et réagissons au monde qui nous entoure. Au sein de ce système, le système nerveux autonome, en particulier le bras "sympathique", peut influencer considérablement notre bien-être mental.

Qu-est ce que le système nerveux ? 

Imaginez-le comme le chef d'orchestre qui coordonne chaque mouvement, chaque pensée et chaque émotion. Ce réseau complexe se divise en trois parties majeures : le système nerveux central, composé du cerveau et de la moelle épinière, le système nerveux périphérique, étendu dans tout le corps, et le système nerveux entérique, souvent appelé "le deuxième cerveau", situé dans le tube digestif. Ensemble, ces composants interagissent de manière harmonieuse pour réguler nos fonctions physiologiques, sensorielles et cognitives.


Le système nerveux autonome (SNA)
est une composante essentielle du système nerveux périphérique, qui est la partie du système nerveux en dehors du cerveau et de la moelle épinière. Le SNA régule involontairement et automatiquement les fonctions physiologiques du corps, en maintenant l'équilibre interne, également connu sous le nom d'homéostasie (capacité du corps humain, comme de tout organisme vivant, à maintenir un environnement interne stable, c'est-à-dire des paramètres biologiques stables, quels que soient les changements extérieurs). 

Il opère de manière inconsciente, sans nécessiter une intervention consciente de notre part.

Alors le systeme nerveux autonome n'est pas dans le cerveau ? 

Exactement ! Le SNA (systeme nerveux autonome) ne se trouve pas dans le cerveau lui-même. Seul système nerveux central l'est (cerveau et la moelle épinière)

Le SNA est constitué de nerfs et de ganglions qui s'étendent depuis la moelle épinière vers différentes parties du corps. Ces nerfs transmettent des signaux entre le système nerveux central et les organes, les muscles et les glandes périphériques.

Le SNA est responsable de la régulation automatique des fonctions involontaires du corps comme la fréquence cardiaque, la respiration, les frissons et la chair de poule, la digestion, la respiration, la pression arterielle, le métabolisme, les pupilles, la réponse au stress, et d'autres processus physiologiques !

Les deux systèmes du Sysèeme nerveux autonome 

Le système nerveux autonome se divise en deux branches principales, souvent en opposition fonctionnelle :

  1. Système Sympathique : Il est souvent associé à la réponse « lutte ou fuite ». Lorsqu'il est activé, le système sympathique prépare le corps à faire face à des situations d'urgence en mobilisant l'énergie nécessaire. Cela se traduit par des réponses physiologiques telles que l'accélération du rythme cardiaque, la dilatation des bronches, la libération d'adrénaline, la mobilisation de glucose, et la redirection du flux sanguin vers les muscles (ce qui bloque la digestion et tout un tas d'autres mechanisme équilibrantrs de l'organisme). Ces réponses physiologiques sont cruciales pour réagir rapidement à des menaces potentielles (a.k.a se mettre à courrir lorsqu'un lion à dent de sabre vous poursuit) 

  2. Système Parasympathique : Il est souvent associé à la réponse de « repos et digestion ». Le système parasympathique favorise la détente et la conservation de l'énergie. Il ralentit le rythme cardiaque, stimule la digestion, favorise l'absorption des nutriments et réduit la tension musculaire.
    En général, il fonctionne pour restaurer et maintenir l'équilibre après une période d'activité ou de stress.

Ensemble, le système sympathique et le système parasympathique travaillent en tandem pour ajuster les fonctions corporelles en fonction des besoins de l'organisme et des stimuli environnementaux.

L'équilibre entre ces deux systèmes est crucial pour assurer le bon fonctionnement du corps dans différentes situations.

Le soucis, c'est que de nos jour, les déséquilibres dans le système nerveux autonome sont très fréquents et en faveur du système sympathique (aka celui qui n'est pas si sympathique que ça..) et engendre divers problèmes de santé, y compris des troubles liés au stress, à l'anxiété et à la dépression !

 

 

Le dérèglement du système nerveux au coeur des problèmes de santé mentale

L'impacts de l'activation excessive du système sympathique 

1. Anxiété : Une activation fréquente du système sympathique peut contribuer au développement de l'anxiété chronique. Imaginez que votre pied soit constamment sur l'accélérateur de votre voiture, même lorsque vous n'êtes pas en mouvement. 

2. Dépression : Une suractivation prolongée du système sympathique peut affecter la production de neurotransmetteurs tels que la sérotonine, la noradrenaline et la dopamine qui jouent un rôle essentiel dans la régulation de l'humeur. Des niveaux déséquilibrés de neurotransmetteurs sont direcetelment liés au développement de la dépression.

3. Troubles du sommeil : L'excès d'activité sympathique peut perturber le cycle du sommeil, conduisant à des troubles tels que l'insomnie.

4. Difficultés de concentration et manque de productivité : L'activation excessive du système sympathique peut détourner l'attention du cerveau vers les aspects immédiats de la survie, compromettant ainsi la capacité à se concentrer sur des tâches perçus comme "non urgentes". Ce déséquilibre épuise nos réserves d'énergie. Comme si notre moteur tournait à plein régime en permanence, cela peut entraîner une fatigue mentale et physique, entravant ainsi la productivité.

5. Irritabilité et fluctuations émotionnelles : Une réponse sympathique trop active peut rendre les émotions plus réactives, entraînant des sautes d'humeur, de l'irritabilité et une sensibilité émotionnelle accrue.

6. Problèmes gastro-intestinaux : Le système sympathique influence la motilité intestinale et les sécrétion digestive. Son hyperactivité peut contribuer à des problèmes gastro-intestinaux tels que des troubles digestifs fonctionnels.
Rappellons que les differents systemes nerveux sont liés et communiquent. Un desequilibre dans l'un des systemes nerveux influence donc

7. Hypertension et problèmes cardiovasculaires : Une activation fréquente du système sympathique peut entraîner une augmentation de la pression artérielle, augmentant ainsi le risque de problèmes cardiovasculaires.

Comment réequilibrer son systeme nerveux ? 

Heureusement, il existe des moyens de rétablir l'équilibre du système sympathique. Ces stratégies peuvent agir comme un frein pour ralentir le rythme effréné de notre système nerveux, favorisant ainsi ainsi l'activation de la partie parasympathique, synonyme d'apaisement, de détente et d'équilibre.
Parmi ces méthode, il peut être interessant d'explorer la méditation, l'activité physique (comme la course à pied), les exercices de respiration, ou de manière plus ponctuelle, la respiration holotropique.


Les plantes et champignons adaptogènes à la rescousse 

La régulation du système nerveux autonome peut être influencée par l'utilisation de plantes et de champignons adaptogènes. Ces substances sont connues pour favoriser l'activation du système nerveux parasympathique, réduire l'activité du système nerveux sympathique et promouvoir la santé mentale.

Voici les principales : 

Ginseng 

Mécanisme d'action : Le ginseng a des propriétés adaptogènes qui aident à moduler la réponse au stress. Il agit en régulant le système nerveux autonome, favorisant l'équilibre entre le système sympathique et parasympathique.
Effets : Le ginseng peut contribuer à réduire l'anxiété, améliorer la résistance au stress et favoriser une réponse plus équilibrée aux situations stressantes.

Basilic sacré (Tulsi) 
Mécanisme d'action : Le basilic sacré possède des propriétés anxiolytiques et anti-stress. Il agit en régulant les niveaux de cortisol (hormone du stress) et en modulant moduler le système nerveux autonome et la neurotransmission GABA dans le cerveau.
Effets : Le basilic sacré peut aider à réduire l'anxiété, à améliorer l'humeur et à promouvoir la relaxation.

Ashwagandha 
Mécanisme d'action : L'ashwagandha est un adaptogène qui agit sur le système nerveux autonome en réduisant les niveaux de cortisol, en modulant les réponses au système sympathique, en régulant le système endocrinien, en réduisant les niveaux de cortisol et en modulant les récepteurs GABA dans le cerveau.
Effets : L'ashwagandha est associé à des effets apaisant, à la réduction de l'anxiété et à l'amélioration de la qualité du sommeil.

Rhodiola Rosea
Mécanisme d'action : La rhodiola rosea est un adaptogène qui agit en régulant les niveaux de sérotonine et de noradrénaline, modulant ainsi le système nerveux autonome et la réponse au stress.
Effets : La rhodiola peut contribuer à réduire la fatigue liée au stress, à améliorer l'humeur et à favoriser la résistance au stress physique et mental.

Reishi 
Mécanisme d'action : Le reishi, également appelé champignon de l'immortalité, agit en régulant le système immunitaire et en modulant les réponses inflammatoires. de cette maniere, il influencer le système nerveux autonome  en contribuant ainsi à la régulation du stress.
Effets : Le reishi est associé à des effets anti-stress, à la relaxation et favorise un sommeil répérateur.

Lion's Mane (Hericium)

Mécanisme d'action : Le lion's mane influence la production de facteurs de croissance nerveuse, favorisant la neuroplasticité et la santé du cerveau.
Effets : Le lion's mane est associé à des bénéfices cognitifs, à la réduction du stress oxydatif et a été étudié pour son effet anxyolitique.

Bacopa Monnieri

Mécanisme d'action : Le Bacopa a des propriétés adaptogènes et agit en modulant les récepteurs sérotoninergiques, influençant ainsi l'humeur et la réponse au stress.
Effets : Le bacopa est associé à des effets anxiolytiques, à l'amélioration de la mémoire et à la réduction des symptômes liés au stress.

Découvrez les adaptogènes dans cet articles 

Il est clair que notre système nerveux, en particulier le système sympathique, joue un rôle crucial dans notre santé mentale. En comprenant ces mécanismes, nous pouvons mieux cibler nos efforts pour le réguler, favorisant ainsi un équilibre mental et émotionnel optimal.

 

 

Retour au blog

Pack équilibre

La puissance des champignons et plantes adaptogènes stimulants et apaisants dans des formules concentrées.

Découvrir