Utilisez le la respiration holotropique pour la santé mentale

Utilisez le la respiration holotropique pour la santé mentale

⚠️ Avant de commencer cet article, rappelons simplement la définition de la santé mentale selon l'OMS: 

"État de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux stress et difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive, et d'être en mesure d'apporter une contribution à la communauté".

1. Histoire du breathwork, d'ou vient il ? 

Originellement développé par les fondateurs du yoga, le "breathwork" c'est à dire "travail de respiration" fait partie intégrante de tous les systèmes de santé traditionnels (ayurveda, yoga, médecine chinoise...) grâce à sa capacité à impacter directement le système nerveux. Surprenant n’est ce pas !?

Cependant, contrairement aux exercice de respiration couramment utilisés en sophrologie dans un but de détente par exemple, la respiration holotropique elle, se base sur l'hyper-ventilation ! 

La respiration holotropique, est une technique spécifique de travail respiratoire développée par le psychiatre Stanislav Grof.
Le "holotropic breathwork," "transformational breathwork," et "rebirthing breathwork" sont des pratiques qui ont des noms différents mais dont les fonctionnement sont similaires voir identiques et ont toute pour objectif de produire des expériences de conscience altérée. 

Dans le contexte de la respiration holotropique, l'objectif n'est pas d'activer le système nerveux parasympathique (détendu) de la même manière que la respiration consciente traditionnelle. Au contraire, la respiration holotropique est conçue pour induire des états modifiés de conscience, souvent en intensifiant l'activité du système nerveux sympathique et en facilitant l'exploration de l'inconscient.

Cela dit, même si la respiration holotropique peut ne pas être axée sur l'activation du système nerveux parasympathique(détente) de manière directe et immédiate, certaines personnes signalent des effets bénéfiques après une séance, tels que la réduction du stress et l'amélioration de la clarté mentale. Ces effets sont liés à la libération d'émotions refoulées, à une transformation psychologique facilitée par l'état modifié de conscience atteint pendant la pratique et à un retour à un réequilibrage du systeme nerveux (comme après une séance de sport).

2. Comment se déroule une séance de respiration holotropique ? 

Allongé sur un tapis de yoga ou un matelas, seul ou en groupe et accompagné par un "facilitateur", il est demandé de respirer rapidement et profonde sans pause entre l'inspiration et l'expiration.

La respiration est généralement effectuée par le nez, mais parfois aussi par la bouche ou les deux en alternance en insistant sur les mouvement circulaires de ventre. 

Après une introduction, les facilitateurs encouragent alors une respiration plus rapide et profonde (hyper-ventilation sans danger), accompagnée de musique afin d'induire des changements dans l'état de conscience.

Une session dure environs 1h, dont 45minutes de respiration intense. 
Cela peut parraitre long, mais en réalité, la plupart des participants ont l'impression de ne respirer qu'une 15 ène de minute grâce a l'état de conscience modifié procuré par la pratique. 

L'objectif est de laisser émerger des sensations, des émotions, des visions ou des expériences mentales sans inhibition.

Certaines personnes peuvent vivre des expériences cathartiques, des insights spirituels, ou des souvenirs refoulés.

À la fin de la session, il est courant de partager ses expériences dans un cadre de groupe. Certains facilitateurs peuvent également proposer des activités d'intégration telles que le dessin, l'écriture, ou la discussion.

3. Breathwork et santé mentale, quels effets et qu'en dit la science ? 

Nombreux considèrent que ces techniques de respiration permettent non seulement d'accéder à notre inconscient, mais pourrait également venir en soutien d'une thérapie pour solutionner des problématiques de santé mentale comme le manque de concentration (tdah), la dépression, l'anxiété, l'humeur, la gestion des émotions, des addictions ou encore de travail sur les traumatismes !

Bénéfices pour la santé physique :

  1. Amélioration de l'oxygénation : La respiration profonde peut améliorer l'apport en oxygène, favorisant ainsi la fonction des cellules et des organes.
  2. Libération de tensions physiques : En encourageant la respiration profonde et rythmique, peut aider à détendre les muscles et à libérer les tensions physiques accumulées. Cela peut contribuer à une sensation de relâchement et de bien-être après la session.
  3. Amélioration du rythme cardiaque et de la pression artérielle  : Certaines personnes peuvent expérimenter des changements dans le rythme cardiaque et la pression artérielle pendant la pratique. Cela peut être influencé par l'activation du système nerveux sympathique en réponse à la respiration rapide et profonde.
  4. Sensation d'énergie : Certains participants décrivent une sensation accrue d'énergie ou de vitalité après une session de respiration holotropique. Cela peut être associé à la libération d'émotions ou de blocages énergétiques.
  5. État de relaxation profonde : Bien que la respiration holotropique puisse initialement intensifier l'activité physique, de nombreux participants signalent une profonde relaxation à mesure que la session progresse. 
  6. Rééquilibrage du système nerveux : Ces techniques peuvent favoriser l'activation du système nerveux parasympathique, induisant un état de relaxation profonde après la séance.

Bénéfices pour la santé psychologique / mentale:

  1. Réduction du stress : Des études suggèrent que ces techniques peuvent contribuer à la réduction du stress en modulant les réponses hormonales au stress, notamment en diminuant les niveaux de cortisol sur le long terme.
  2. Amélioration de la qualité du sommeil : Une relaxation profonde induite par ces techniques peut contribuer à une meilleure qualité de sommeil après la session.
  3. Régulation du système nerveux : Le breathwork, en particulier les techniques de respiration consciente, peut influencer le système nerveux autonome. Des respirations lentes et profondes activent le système nerveux parasympathique, induisant un état de relaxation. Cela peut aider à réduire la réponse au stress, favoriser le calme intérieur et améliorer la gestion de l'anxiété.
  4. Gestion de l'anxiété : Le breathwork peut offrir des stratégies pour faire face à l'anxiété. En se concentrant sur la respiration, il est possible de détourner l'attention de pensées anxieuses, de calmer le système nerveux, et de créer un espace mental plus paisible tout en modifiant le systeme nerveux de manière positive.
  5. Traumatismes : La respiration holotropique, a été explorées comme compléments thérapeutiques pour la gestion des traumatismes. La respiration profonde et rythmique peut aider à libérer les tensions physiques et émotionnelles, facilitant ainsi la résolution des traumatismes.
  6. Amélioration de l'humeur : Des techniques de breathwork peuvent influencer la libération de neurotransmetteurs tels que la sérotonine, associée à la régulation de l'humeur. Une meilleure oxygénation du cerveau résultant de la respiration profonde peut également contribuer à une sensation de bien-être.
  7. Amélioration de la clarté mentale : Certains participants signalent une amélioration de la clarté mentale après des sessions de respiration holotropique. Cela peut être associé à une libération d'énergie stagnante, à une réduction du stress, et à une meilleure régulation émotionnelle.
  8. Exploration de l'inconscient : La respiration holotropique est souvent utilisée comme une méthode d'exploration de l'inconscient. Les participants peuvent avoir des visions, des souvenirs ou des expériences symboliques qui peuvent aider à apporter une compréhension plus profonde de soi-même.
  9. Transformation personnelle : Certains praticiens estiment que la respiration holotropique peut contribuer à des transformations personnelles significatives. Cela peut inclure des changements dans la perception de soi, une meilleure compréhension des schémas de comportement, et un développement personnel global

Bénéfices pour la santé du cerveau

1. Modulation des ondes cérébrales : La respiration holotropique, caractérisée par une respiration rapide et profonde, peut influencer les patrons d'ondes cérébrales. Des études ont montré que des pratiques de respiration spécifiques peuvent induire des changements dans les fréquences des ondes cérébrales, notamment une augmentation des ondes thêta et alpha.
Pendant une session de respiration holotropique, la modulation des ondes cérébrales peut être associée à l'induction d'états modifiés de conscience, facilitant ainsi l'accès à des expériences plus profondes de l'inconscient.

2. Stimulation du système limbique : Le système limbique est étroitement lié aux émotions et à la régulation des réponses émotionnelles. Des techniques de respiration profonde, comme celles utilisées dans la respiration holotropique, peuvent influencer l'activité du système limbique.
Pendant une session de respiration holotropique, les participants peuvent vivre des émotions intenses, des souvenirs émotionnels refoulés, ou des expériences symboliques qui sont liées à la stimulation du système limbique.


respiration holotropique


4. L'impact du breathwork sur les ondes cérébrales 

Sur le plan neurobiologique, l'influence des techniques de respiration comme le la respiration holotropique sur les ondes cérébrales peut être explorée en se basant sur les connaissances actuelles de l'électroencéphalographie (EEG) et des différents états de conscience associés à des fréquences spécifiques des ondes cérébrales. (augmentation des ondes thêta et alpha)

  1. Impacte positif sur les ondes cérébrales thêta :

    • Les ondes cérébrales thêta sont généralement associées à des états de conscience modifiée, tels que la méditation profonde, l'hypnose, ou même le sommeil léger.
    • Lorsque le cerveau génère des ondes thêta, cela peut indiquer un état de relaxation profonde et de réceptivité mentale accrue.
    • Des études ont suggéré que des pratiques de respiration spécifiques peuvent favoriser la production d'ondes thêta, contribuant ainsi à induire des états de conscience modifiée.

  2. Impacte positif sur les ondes cérébrales alpha :

    • Les ondes alpha sont associées à des états de relaxation éveillée, de calme et de concentration.
    • Le passage vers des ondes alpha peut être observé lorsque l'esprit est détendu mais alerte.
    • Certaines techniques de respiration ont été liées à une augmentation des ondes alpha, ce qui pourrait être corrélé à des états de conscience plus paisibles et focalisés.

5. Comment le breathwork influence il les ondes cérébrales ?  

Le mécanisme précis par lequel la respiration influence ces ondes cérébrales n'est pas entièrement compris, mais certaines hypothèses peuvent être formulées :

  • Modulation du système nerveux autonome : Les changements dans la respiration peuvent influencer l'activation du système nerveux autonome, qui à son tour peut moduler les patrons d'ondes cérébrales.
  • Interaction avec le cortex cingulaire antérieur : Des études ont suggéré que des techniques de respiration profonde peuvent moduler l'activité du cortex cingulaire antérieur, une région du cerveau associée au traitement des émotions et à la régulation de l'attention.

Il est important de noter que la recherche dans ce domaine est en cours, et les mécanismes exacts de ces effets doivent être davantage étudiés. La respiration holotropique est une pratique puissante qui peut induire des états de conscience profonds et parfois intenses. Comme pour toute technique psychospirituelle, elle nécessite une approche respectueuse, et la supervision d'un professionnel qualifié est fortement recommandée.
Cependant, les études sont prometteuses et les réels risques, presque inexistants, alors pourquoi ne pas essayer ?!

Retour au blog

Pack équilibre

La puissance des champignons et plantes adaptogènes stimulants et apaisants dans des formules concentrées.

Découvrir