Anxiété et incapacité à se détendre, on vous explique tout.

Anxiété et incapacité à se détendre, on vous explique tout.


Les Formes Cachées de l'Anxiété :
Quand prendre du temps pour soi devient impossible.

L'anxiété peut se manifester de diverses manières, certaines plus subtiles que d'autres ! 

Stress VS Anxieté ?

Dans un premier temps, petit rappel sur la différence entre stress et anxiété.

Le stress est une réaction physique et mentale à une menace immédiate. Il est souvent déclenché par une situation spécifique et diminue une fois que la menace disparaît.

L'anxiété, en revanche, est une réponse anticipative à une situation future, même si elle n'est pas forcément menaçante. L'anxiété peut persister indéfiniment et n'est pas liée à une situation précise.

La distinction cruciale entre le stress et l'anxiété réside dans la temporalité et l'absence de déclencheurs évidents dans le cas de l'anxiété. Alors que le stress est souvent lié à des événements spécifiques et peut disparaître une fois la situation résolue, l'anxiété persiste au fil du temps, souvent sans lien immédiat avec des facteurs déclenchants identifiables.

Mon expérience de l'anxiété 

En ce qui me concerne, j'ai longtemps nié mon anxiété.

Au début, pour moi, l'anxiété se modélisait sous forme d'attaque de panique, d'agoraphobie, d'une sensation d'étouffement accompagné de mon coeur qui battait la chamade... Ça, c'est e l'anxiété ! Mais ce n'est pas si simple que ça.

Apres des années de travail sur mon anxiété, libérée de ces symptômes qu'on ne peut pas rater, je me suis dit que j'avais enfin "guéri" mon anxiété. 

Sauf qu'a chaque fois que je me retrouvais seule chez moi, ça donnait ça :

Je n'avais qu'une seule envie, me dé-tendre.

J'étais décidée. Bouquin à la main, petite bougie qui crépite, encens qui embaume la pièce ...

Mais à chaque tentative d'installation confortable dans mon canapé, j'étais happée par des idées envahissantes, des tâches pour autrui, un besoin irrésistible de me jeter sur le frigo sans pour autant avoir faim ...


J'étais tout simplement incapable de me plonger dans ce superbe livre qui me faisait pourtant tant envie... 


Bref, je voulais me détendre mais j'en étais tout simplement INCAPABLE de m'octroyer ce moment pour MOI. 


Si vous aussi vous vous retrouvez dans cette situation, ça s'appelle probablement de l'anxiété déguisée les amis !

L'Anxiété déguisée comment ça marche ? 

L'anxiété découle fréquemment de facteurs psychologiques, mais sa manifestation physique repose sur des mécanismes neurobiologiques complexes.
Les préoccupations incessantes, les appréhensions face à l'avenir, mais aussi des symptômes physiques ou comportementaux comme des maux de tête, du mal de dos, des troubles du sommeil ou une irritabilité inexpliquée, sont autant de manifestations de l'anxiété. 

Pour retrouver une liste complète des symptômes de l'anxiété, c'est ici !

Le système nerveux autonome, composé des branches sympathique et parasympathique, réagit de manière distincte face à l'anxiété.

Pour comprendre la différence entre sympathique et parasympathique c'est ici !

Lorsqu'on est confronté à une menace "perçue", le système sympathique s'active, libérant des neurotransmetteurs comme l'adrénaline. Cette activation entraîne des réponses physiologiques immédiates, telles que l'accélération du rythme cardiaque et la mobilisation d'énergie, préparant le corps à faire face à la menace.

L'anxiété chronique, se caractérise par une activation persistante du système sympathique, créant un état de vigilance constant.

Les déséquilibres prolongés dans le fonctionnement du système nerveux autonome peuvent contribuer à l'anxiété chronique, générant un cycle où l'anxiété alimente elle-même son existence.
Dans ce cas, le cerveau se transforme en "control freak" qui se met a scruter tout, en permanence, se tenant prêt à réagir à la moindre alerte.

Dans cette configuration, le simple fait de faire une pause pour vous-même peut paraître paradoxal à votre cerveau et il aura du mal à vous lâcher la grappe. 
Pour mieux appréhender cela, considérez votre cerveau comme une orchestration d'aires distinctes, chacune ayant un rôle précis.
Lorsque l'anxiété fait son entrée, certaines aires s'activent excessivement, tandis que d'autres peuvent devenir moins actives.
L'une de ces zones clés, située dans le "circuit de la récompense", est responsable de générer des sensations de plaisir et d'accomplissement.
Toutefois, l'anxiété, déclenchant votre sysème nerveux sympathique, réduit l'activité de ce circuit, rendant plus difficile la perception du plaisir dans des moments de détente.

En parlant de substances chimiques, l'anxiété influence également la production d'hormones et de messagers chimiques dans le cerveau.
L'une de ces hormones est le cortisol. Un taux élevé de cortisol peut perturber la libération d'autres substances chimiques telles que la sérotonine et la dopamine, qui jouent un rôle essentiel dans le bien-être émotionnel.

 
En résumé, en plus des symptômes handicapants que l'anxiété peut générer, elle entraine également un déséquilibre chimique qui impacte directement notre capacité à nous sentir bien !

Comment se débarrasser de l'anxiété ?

La clé réside dans la re-programmation de votre cerveau !

  • Les techniques de relaxation telles que la méditation, la sophrologie et la respiration profonde peuvent contribuer à restaurer l'équilibre chimique du cerveau et réapprendre à associer la détente à la sécurité.

  • Les plantes adaptogenes et champignons médicinaux sont également d'excellents alliés qui vont permettre de réequilibrer les substances chimiques dans votre cerveau en abaissant les niveau de cortisol et en boostant la production de substance liée au bien-être comme la sérotonine et la dopamine. 

  • L'activité physique régulière libère des endorphines, des neurotransmetteurs associés au bien-être. De plus, l'exercice peut aider à réguler la réponse du système nerveux autonome, améliorant ainsi la gestion du stress.

  • Alimentation Équilibrée : Certains nutriments, tels que les acides gras oméga-3, ont été liés à des effets positifs sur la santé mentale. Ils peuvent moduler l'inflammation dans le cerveau et influencer les neurotransmetteurs.
    Pour comprendre le lien entre alimentation et anxiété découvrez cet article.

  • Réduction de la Caféine : La caféine peut augmenter les symptômes d'anxiété chez certaines personnes en stimulant le système nerveux central. La réduction de la caféine peut donc contribuer à une diminution de l'anxiété.

 

N'oubliez pas, votre cerveau est incroyablement adaptable. 
On appel ces capacités d'adaptation la "neuroplasticité".

Grace à ces capacité unique dans le reigne des être vivants, nous avons réellement la possibilité de nous "re-cabler", de "re-programmer" notre cerveau et retrouver la sérénité que chacun de nous mérite.

Retour au blog

Pack équilibre

La puissance des champignons et plantes adaptogènes stimulants et apaisants dans des formules concentrées.

Découvrir