Réequilibrer ses hormones pour réequilibrer son système nerveux

Réequilibrer ses hormones pour réequilibrer son système nerveux

Hormones et santé mental sont il, liés ? 

Dans une vision holistique de la santé, le lien entre le système hormonal (endocrinien) et le système nerveux est essentiel pour comprendre le fonctionnement global de l'organisme. Ces deux systèmes interagissent étroitement pour maintenir l'équilibre physiologique, émotionnel et psychologique.

Un peu de vocabulaire : 
Neurotransmetteurs : Ce sont des composés chimiques libérés par les terminaisons nerveuses pour transmettre des signaux entre les cellules nerveuses (neurones) dans le système nerveux. Les neurotransmetteurs jouent un rôle essentiel dans la transmission des impulsions nerveuses à travers les synapses, les espaces entre les neurones.

Hormones : Ce sont également des composés chimiques, mais ils sont généralement produits par des glandes endocrines, libérés dans la circulation sanguine et transportés vers des cellules cibles à distance. Les hormones agissent en se liant à des récepteurs spécifiques sur ces cellules cibles pour réguler divers processus physiologiques.


Le système endocrinien, composé de glandes endocrines produisant des hormones, régule divers processus corporels tels que la croissance, le métabolisme et la reproduction. Les hormones agissent comme des messagers chimiques, transportées par la circulation sanguine pour influencer les cellules cibles.

D'un autre côté, Le système nerveux central coordonne les activités du corps, tandis que le système nerveux périphérique transmet les signaux entre le système nerveux central et le reste du corps.

Le lien entre ces deux systèmes est évident via l'axe hypothalamo-hypophysaire. L'hypothalamus, une région du cerveau, libère des hormones régulant l'activité de l'hypophyse, une glande endocrine. L'hypophyse, à son tour, produit des hormones qui stimulent d'autres glandes endocrines pour libérer des hormones spécifiques dans la circulation sanguine. Cette cascade hormonale influence de nombreux aspects du fonctionnement corporel.

Ces termes peuvent paraître un peu barbares, mais en quelques mots, le système nerveux et le système hormonal travaillent de concert pour maintenir l'homéostasie, c'est a dire l'équilibre interne de l'organisme. 

Une approche holistique de la santé reconnaît l'importance de considérer ces deux systèmes conjointement, car des déséquilibres dans l'un influencent invariablement l'autre !

Besoin d'exemple pour mieux comprendre ?

On s'en doutait. Parlons du Cortisol. On en entends souvent parler, car on l'appelle  "l'HORMONE DU STRESS" produite par les glandes surrénales qui font partie du système endocrinien.


Cortisol et impacte sur le bien-être mental 

Le cortisol est donc une hormone liée au système endocrinien. Cependant, il joue un rôle essentiel dans la réponse au stress et est étroitement impliqué dans la régulation du système nerveux.

Lorsqu'une personne est confrontée à une situation de stress, le cortisol est libéré en réponse à des signaux provenant du cerveau. 

Ainsi, bien que le cortisol soit produit par des glandes endocrines, sa libération est régulée par des signaux du système nerveux. Cette interaction entre le système endocrinien et le système nerveux est un exemple de la manière dont ces deux systèmes travaillent en tandem pour réguler divers processus physiologiques.

Impact sur le système nerveux :
- L'excès de cortisol peut entraîner une variété de symptômes neurologiques, tels que l'anxiété, la dépression, des troubles de la mémoire et des changements d'humeur.

- Des altérations dans la régulation du cortisol peuvent également affecter le sommeil, provoquant des troubles du sommeil et de la fatigue diurne.

- Les récepteurs de cortisol sont répartis dans tout le cerveau, impactant diverses régions responsables de la cognition et de l'humeur.

Cette interconnexion entre les systèmes endocrinien et nerveux souligne l'importance de prendre en compte l'ensemble du système régulateur du corps pour une compréhension approfondie des troubles de santé.


Un autre exemple notable de dérèglement endocrinien impactant le système nerveux est le dysfonctionnement de la glande thyroïde, tels que l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie.


Les dérèglements thyroïdiens peuvent influencer la production et la fonction des neurotransmetteurs, altérant ainsi la communication entre les cellules nerveuses.

1. Hypothyroïdie :
- Impact sur le système nerveux : En cas d'hypothyroïdie, la production d'hormones thyroïdiennes est insuffisante. Ce qui peut entraîner une diminution du métabolisme, des changements d'humeur, de l'irritabilité et une fatigue physique et mentale excessive , affectant ainsi le système nerveux central.

2. Hyperthyroïdie : 
- Impact sur le système nerveux : Un excès d'hormones thyroïdiennes peut entraîner une agitation, une nervosité, des troubles du sommeil, de la concentration et une sensibilité accrue au stress. Ces symptômes résultent de l'impact direct des hormones thyroïdiennes sur l'activité du système nerveux.

Vous l'aurais compris, l'équilibre hormonal est donc crucial pour le bon fonctionnement des neurotransmetteurs, les substances chimiques qui permettent la transmission des signaux nerveux.


Pourquoi hormones et neurotransmetteurs sont ils liés ? 

1. Communication neuronale et endocrinienne :
Les neurotransmetteurs sont impliqués dans la transmission des signaux entre les cellules nerveuses, tandis que les hormones agissent comme des messagers chimiques à plus longue portée, voyageant dans la circulation sanguine pour influencer les cellules à distance.

2. Coordination des réponses :
Les neurotransmetteurs agissent rapidement pour transmettre des signaux dans des synapses spécifiques, tandis que les hormones permettent une régulation plus généralisée à travers le corps. Leur interaction assure une coordination efficace des réponses physiologiques.

3. Structure moléculaire :
Sur le plan moléculaire, bien que les neurotransmetteurs et les hormones aient des structures différentes, certaines molécules peuvent avoir des similitudes. Par exemple, l'épinéphrine (adrénaline) agit à la fois comme un neurotransmetteur dans le système nerveux sympathique et comme une hormone produite par les glandes surrénales.


Pourquoi le cycle menstruel influe sur l'humeur ? 

Et oui, si il existe bien un exemple d'impact des hormones sur le bien-être mental, c'est bien la période de règles chez les femmes !

Le cycle menstruel est régulé par des variations dans les niveaux d'hormones féminines, en particulier les œstrogènes et la progestérone. Ces hormones ont des récepteurs dans différentes parties du cerveau, y compris ceux qui régulent l'humeur et les émotions.

Les hormones sexuelles, en particulier les œstrogènes affectent la production, la libération et l'activité des neurotransmetteurs dans le cerveau, tels que la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline.
Ces neurotransmetteurs jouent un rôle crucial dans la régulation de l'humeur, de l'énergie et du bien-être émotionnel.

Découvrez dans cet article les différentes phases du cycle menstruel et leur impact sur le cerveau (et particulièrement sur l'humeur)

Il est donc essentiel de réequilibrer à la fois le systeme nerveux ET le systeme endocrinien (hormonal) lorsque l'on s'intéresse à la santé et au bien être mental ! 

Retrouver les différents moyens de réequilibrer son système endocrinien (hormonal) dans cet article. 



Retour au blog

Pack équilibre

La puissance des champignons et plantes adaptogènes stimulants et apaisants dans des formules concentrées.

Découvrir